D'un ordonné rien naquit un tout chaotique
Entre valses entropiques et salsas enthalpiques
Petits riens agités en ondoiements
S'assemblent pour donner vie
Dans l'éphémère incommensurable

À
des âmes vagabondes l'instant d'un soufle